CLAMOUSE, LE MYTHE DE LA CAVERNE

La source et la grotte de Clamouse doivent leur nom au terme languedocien « clamousa » (clameuse ou hurleuse), en raison du bruit de l’eau de la rivière souterraine lors des crues.

Une légende rapporte aussi qu’un jeune berger du Causse avait pris pour habitude de faire parvenir à sa pauvre mère une brebis de son troupeau en précipitant celle-ci dans un abîme du Causse d’où l’eau souterraine la transportait jusqu’à la résurgence en contrebas. Un jour, c’est le corps de son fils que la mère y trouva… Folle de douleur, elle aurait erré longtemps aux abords de la grotte en poussant des clameurs désespérées.

Ce type de légende est, à quelques variations près, très fréquent dans toutes les régions calcaires où existent des circulations d’eaux souterraines.

Ceci confirme que les habitants de ces régions ont eu très tôt conscience de la relation directe existant entre les résurgences des vallées et les gouffres et points d’infiltration des eaux sur les plateaux et montagnes environnants.

LA LÉGENDE EN VIDÉO

Ci-contre, une vidéo filmé le 01-05-2011 à la grotte de Clamouse dans laquelle Marc Faillat (texte, voix, chant) et Luc Maubon (textures sonores, danse) content la légende de Clamouse à la façon de l’Escoutaïre, poète occitan du début du XXème siècle.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1